Thérapie Brève Inclusive

Responsabilité de nos problèmes

"Les problèmes ne sont pas comme des gouttes de pluies (ou des grêlons) qui nous tombent dessus. Par conséquent, ils requièrent notre participation.", Virgile Stanislas MARTIN, in Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions, Jouvence, 2012. 

Répétition de l'enfance

"Devenus adultes, nous avons tendance à reproduire le monde émotionnel de notre enfance.", Louise HAY, in Transformez votre vie.

Résolution de problème

"Il y a de fortes chances pour que vous ayez créé le problème que vous tentez de résoudre.", Cloé MADANE, in Transformez vos relations!.

Redonner l'espoir en thérapie

"La thérapie concerne l'aide que l'on peut apporter aux autres pour qu'ils retrouvent l'espoir et les perspectives qu'ils ont perdus à cause de leurs souffrances et de leurs peine.", Bill O'HANLON & Sandy BEADLE, in Guide du thérapeute au pays du possible.

scénario de vie

« [...] la personnalité de chacun est faite de croyances irrationnelles, souvent inconscientes, qui sont à l'origine des scénarios de vie dont l'effet est la répétition d'échecs personnels. Ces scénarios de vie sont identiques aux scénarios de films. Même si la vie n'est pas un film, chacun peut, un jour, se trouver confronté à un scénario dont il devra trouver le "happy end". [...] Un scénario de vie est une situation piège dans laquelle on se débat sans pouvoir en sortir et qui se répète. C'est aussi le produit d'une activité mentale par laquelle on reconstruit son histoire et on lui attribue une valeur négative avec la sensation d'être prisonnier d'événements qui se reproduisent à son détriment. » Jean Cottraux

Psychothérapie Intégrative

"Il existe un vieux dicton qui dit "si le seul outil que tu aies à ta disposition est un marteau, alors tous les problèmes se mettent à ressembler à des clous". Un thérapeute a vraisemblablement besoin de disposer d'un certain nombres d'approches, quand il est confronté à l'éventail très varié des problèmes et des clients.", John PRESTON, in Manuel de psychothérapie brève intégrative.

Thérapie Brève

"La Thérapie Brève est une "pédagogie de l'action" inventive et libératrice; elle se focalise sur ce qui se passe dans le contexte interactionnel de l'individu, sans s'investir dans le dédale des causes et des explications déterministes.", Françoise KOURILSKY-BELLIARD, in Du désir au plaisir de changer.

Rôle de la thérapie

"Le rôle de la thérapie est de permettre aux gens de reconstruire un lien avec leur être profond, avec les autres et avec le monde.", David BRAZIER, in Bouddhisme et psychothérapie.

Les 3 catégories de clients en Thérapie Brève

Un des apports de la TBOS (Thérapie Brève Orientée Solution) a été de repérer l'existence de trois types de patients (appelés « clients » en TBOS car considérés comme étant les principaux acteurs du changement):

  • Le Visiteur

Il ne vient pas consulter de son propre chef mais par obligation. Il vient en « touriste ». Il peut s’agir d’une injonction légale (liberté conditionnelle à condition de suivre une thérapie), d’un chantage (« si tu ne fais pas une thérapie, je te quitte »), où d’une décision prise par une personne d’autorité (parents qui forcent leurs enfants à consulter). Soit le visiteur n’a réellement pas de problèmes c’est-à-dire que la difficulté dont se plaint la personne référente n’est pas un problème pour lui, soit la personne est dans le déni.

  • Le Plaignant

Se présente en victime et se plaint de du comportement de quelqu’un d’autre ou d’une situation qu’il veut voir changer ou qui ne peut changer (le passé). En tout cas, la solution ne lui appartient pas. Il attend que l’autre change tout seul. Le plaignant se reconnaît parce qu’il est plus prêt à se plaindre qu’à changer, d'ailleurs il est prompt à refuser les conseils « Oui, mais... ». Il vient consulter pour que le thérapeute lui donne la « télécommande à changer les autres ».

  • L’Acheteur

Il est client pour le changement et actif dans la résolution de son problème. Il est conscient que la solution dépend de lui et que dans tout les cas on ne peut faire le bonheur des autres malgré eux. Comme on ne peut changer les autres, il est prêt à faire ce qu’il faut pour ne plus être dérangé par le problème même s’il résulte du comportement d’une autre personne.

 

 

Description de la solution

"La façon la plus commode de découvrir quelle porte on doit ouvrir pour parvenir à une solution est d'obtenir que le client décrive ce qu'il fera d'autre ou ce qui se passera d'autre une fois que le problème sera résolu, créant ainsi l'espoir et l'attente d'un changement bénéfique", Steve de SHAZER, in Clés et Solutions en Thérapie Brève.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site