processus thérapeutique

La nécessité de maîtriser les processus thérapeutiques

"Même si l'étude  des techniques est un bon point de départ, quand la formation d'un praticien se résume à apprendre étape par étape certains procédés, on risque de développer l'idée erronée que la thérapie est quelque chose que l'on doit faire au client. Tout en ajoutant sans cesse de nouvelles techniques à son propre répertoire, il est important d'identifier les conceptions thérapeutiques plus générales qui font que les techniques marchent. (...), sans identification et utilisation des ressources intérieures du client, même les meilleures techniques vont échouer. Ce n'est que par une évaluation générale et bien étayée des processus de guérison que le thérapeute peut avoir un jugement solide.

Tout au long de l'histoire, le progrès humain a dû surmonter l'obstacle de la répétition aveugle et de l'orthodoxie. Les étudiants dans tous les domaines, ont besoin de connaissances structurées afin de bénéficier de l'expérience de ceux qui les ont précédés. Cependant, aucune innovation n'est possible quand les spécialistes d'un domaine, quel qu'il soit, se limitent dans leur travail, à reproduire point par point des procédures existantes. Il en est certainement de même en psychothérapie. Nous nous dressons sur les épaules de ceux qui nous ont précédés, non pas en travaillant dans le moule qu'ils ont coulé mais en comprenant le fonctionnement de leurs conceptions.", Dan SHORT, in Espoir et Résilience.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×