présence

Pleine conscience et psychothérapie

"Nous n'avons pas besoin de retourner dans notre enfance et de fouiller dans nos souvenirs, comme en psychothérapie, pour découvrir les racines de ces parties troublées, complexées de notre esprit. Avec l'énergie de la pleine conscience, nous avons le pouvoir de reconnaître les formations internes dés qu'elles se manifestent et nous pouvons voir dans leur profondeur et déceler les racines de ces noeuds enchevêtrés.", Thich Nhat HANH, in L'énergie de la prière.

Ecoute active

"Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire.", Proverbe chinois.

Peur psychologique

"La peur psychologique n'a rien à voir avec la peur ressentie face à un danger concret, réel et immédiat. La peur psychologique se présente sous une multitude de formes: un malaise, une inquiétude, de l'anxiété, de la nervosité, une tension, de l'appréhension, une phobie, etc... Ce type de peur concerne toujours quelque chose qui pourrait survenir et non pas ce qui est en train d'arriver. Vous êtes dans l'ici-maintenant, tandis que votre mental est dans le futur. Cela crée un hiatus chargé d'anxiété.", Eckhart TOLLE, in Mettre en pratique le pouvoir du moment présent.

Sens de la vie

"Une vie qui n'a pas de sens est une vie qui n'a pas de centre; faire toute chose en demeurant centré, cela change tout – et notre regard, et notre façon d'être.", Jean-Yves LELOUP, in La Montagne dans l'Océan.

Qu'est-ce que la méditation?

"Méditer signifie simplement maintenir la présence, que ce soit dans l'état calme ou dans le mouvement: il n'y a rien sur quoi méditer. Il n'y a rien à rechercher, de plus clair ou de plus élevé, en dehors de la reconnaissance et de la continuation de notre état de pure présence non-duelle.", Namkhai NORBU RINPOCHE, in Dzogchen et tantras.

Empathie et Présence

Le plupart des courants psychothérapeutiques insistent sur l'Empathie dans l'accompagnement,  L'Empathie consistant à se décentrer de soi pour aller vers l'autre et découvrir sa carte du monde afin de mieux le comprendre. Il s'agit donc d'un mouvement de soi à l'autre. Or tout déplacement, même s'il s'effectue dans l'espace, implique la temporalité et la dualité. C'est donc un déplacement horizontal.

La Présence, quant-à-elle, consiste à être présent à soi, à l'autre et à la relation – en même temps. Il ne s'agit pas de mouvement ni de temporalité mais d'espace inclusif et instantané. On peut parler de verticalité.

C'est cette Présence qui crée un espace thérapeutique qui sera le théâtre du changement. La dimension de cet espace sera en corrélation avec la présence du thérapeute : d'inexistant à infini. Ainsi, plus le thérapeute est présent, plus l'espace thérapeutique est grand et plus le client aura d'espace pour expérimenter le changement, et inversement.

©Présence et Thérapie - Tous droits réservés

Eternité

"La vie éternelle appartient à ceux qui vivent dans le présent", WITTGENSTEIN.

Présence et changement instantané

"Le passé ne peut survivre à votre présence.

Tout ce que vous avez besoin de savoir au sujet de votre passé inconscient, les défis du présent vous l'apporteront. Si vous commencez à fouiller votre passé, ce sera un trou sans fond, car vous trouverez toujours autre chose. Vous croyez peut-être qu'il vous faut plus de temps pour comprendre le passé ou vous en libérer, donc que le futur finira par vous en délivrer. C'est là une illusion. Seul le présent peut vous amener à cela. Vous ne pouvez vous défaire du temps en y mettant du temps.", Eckhart TOLLE in Mettre en pratique le pouvoir du moment présent.

La présence thérapeutique

"Plus je formais des thérapeutes, plus il devint évident que la qualité la plus importante chez un thérapeute est sa capacité de présence non conditionnée – ce qui, chose curieuse, est rarement mentionné ou enseigné dans la plupart des formations en thérapie. Quand les thérapeutes sont présents de cette manière à l'expérience de leurs clients, quelque chose à l'intérieur de ceux-ci peut commencer à se détendre et à s'ouvrir plus pleinement. J'ai découvert à maintes reprises que la présence non conditionnée est la force de transmutation la plus puissante qui soit, précisemment parce que c'est une volonté d'être là, avec notre expérience, sans nous partager en deux en essayant de "gérer" ce que nous ressentons.

Le non-agir de la présence non conditionnée est compatible avec un large éventail de méthodes thérapeutiques, à la fois directives et non directives. Il ne s'agit pas d'une attitude passive, mais plutôt d'une bonne volonté active de rencontrer et d'examiner l'expérience ressentie sans du tout biaiser, réagir ou contrôler.", John WELWOOD in Psychologie de l'éveil.

Juste là, présent

Petite citation d'un des théoricien de la thérapie brève orientée solution: "...que nous puissions quelques fois faire avec nos clients dans la souffrance est de rester connectés avec eux, de ne pas laisser tomber, et d'être un auditeur et une présence bienveillante, humaine, et pleine de compassion. nous pouvons à l'occasion leur apprendre a remplir la même fonction pour eux-même. c'est parfois suffisant", Bill O'Hanlon.

Bonne journée, Guillaume Poupard (http://www.poupard.fr)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site