Hypnose

L'hypnose n'existe pas

"(...) si l’hypnose signifie un état spécial où une personne est mise dans un profond état mystique tel qu’elle perde la volonté sur son être, parce qu’une autre personne, appelé hypnotiseur, crée de telles suggestions puissantes et irrésistibles auxquelles la victime ou sujet est incapable de résister, alors l’hypnose n’existe pas.", Steven Heller & Terry Steele.

Pertinence vs Curiosité

"Il s'agit d'accompagner le patient où il veut aller et non de le traîner là où est attirée la curiosité du thérapeute.", Teresa ROBLES, in Concerto pour quatre hémisphères.

Autodénigrement

"L'autodénigrement est une façon de s'abriter dans sa névrose.", Ernest L. ROSSI, Traité pratique de l'hypnose, Grancher.

Milton Erickson et l'amour

Betty Alice Erickson parle de son père (Milton Erickson): "Les gens avaient différentes perceptions de son travail. Ils examinaient les patterns linguistiques et la structure de ses histoires, la complexité de ses communications, sa perspicacité clinique et son habileté hypnotique. Très peu voyaient la métaphore de l'amour, si présente dans son travail et dans sa relation à ses patients. Il était capable d'un amour incroyable, et il le présentait au fur et à mesure que les gens s'ouvraient pour le recevoir.", Betty Alice ERICKON & Bradford KEENEY, in Le Dr Milton H. Erickson ,médecin et guérisseur américain.

Pour aider à aller mieux

"La seule possibilité valable, à long terme, d'aider une personne à aller mieux, c'est de parvenir à ce qu'elle s'ouvre - la plupart des difficultés venant du fait d'être coincé dans un schéma unidirectionnel, un sens unique - voire un cul de sac!", Olivier LOCKERT, in Métaphores.

Respecter la carte du monde du client

"Quand vous comprenez comment l'homme défend vraiment ses idées intellectuelles et combien il peut s'émouvoir à leurs propos, vous devez réaliser que la première chose en psychothérapie est de ne pas essayer de l'obliger à changer ses idées; il faut plutôt les respecter et les changer d'une manière progressive et créer des situations dans lesquelles le sujet va de lui-même et de bon coeur changer sa façon de penser.", Milton ERICKSON.

Nous sommes d'incurables déviants

"Je suggère parfois à mes clients que "l'hypnose vous enseigne à  quel point vous êtes vraiment et incurablement bizarre". En transe hypnothique, chaque personne l'est à sa propre façon. Le thérapeute propose quelque chose, mais c'est quand le client répond en faisant autre chose que tout va bien. La thérapie commence réellement quand le client ne suit pas la voie du thérapeute, mais découvre sa propre voie. Dans un sens plus large, la vie commence réellement quand on est vaincu par une présence plus vaste que l'égo.", Stephen Gilligan, in Le Courage d'aimer, Ed. Satas.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site