La pression d'enjeu

"Winston Churchill possédait un cheval, avec lequel il comptait bien remporter le Derby. Mais le cheval n'a pas remporté la course. Quand on demanda à Winston Churchill ce qui s'était passé, il répondit: "J'ai commis une erreur. Avant la course, je suis allé parler à mon cheval, et je lui ai dit: "Gagne cette course, et tu n'auras plus à travailler pour le restant de tes jours. Tu auras la compagnie des meilleures juments et tu n'auras plus aucun souci à te faire." Ce fût là mon erreur. Le cheval n'avait pas la tête à sa tâche!" , cité par Ramesh S. Balsekar in l'Appel de l'Être, Ed. Le Relié.

émotion stress Thérapie Brève Inclusive

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site